dérouler


dérouler

dérouler [ derule ] v. tr. <conjug. : 1>
• 1538; de dé- et rouler
1Défaire, étendre (ce qui était roulé). déployer, développer, 1. étaler. Dérouler une pièce d'étoffe, une bobine de fil. dévider. Dérouler un store, un plan. Pronom. « Le boa se déroule et siffle » (Gautier).
Techn. Opérer le déroulage (2o) de (un bois).
2(Choses) Étaler sous le regard. L'incendie « Déroule autour des mâts son ardente spirale » (Hugo). Pronom. « Devant nous la Seine se déroulait, ondulante » (Maupassant).
3Fig. Montrer, développer successivement. Le film déroule son intrigue. Dérouler des souvenirs dans sa mémoire. « Je déroule toutes nos paroles, tous nos silences, nos regards, nos gestes » (Colette).
V. pron. SE DÉROULER : prendre place dans le temps, en parlant d'une suite ininterrompue d'événements, de pensées. ⇒ s'écouler, se passer. La scène s'est déroulée sous nos yeux. « Plus ce récit se déroulait, plus il semblait attacher nos simples auditeurs » (Lamartine ). La vie « se déroule, toujours pareille, avec la mort au bout » (Maupassant).
⊗ CONTR. Enrouler, rouler; envelopper, replier. Arrêter (s').

dérouler verbe transitif Défaire ce qui était roulé, l'étendre à plat, en longueur ; développer : Dérouler un tapis, un câble. Montrer, passer en revue les étapes de l'évolution de quelque chose : Le film déroulait son intrigue sous nos yeux fatigués. Transformer une bille de bois en une feuille de placage par déroulage. ● dérouler (synonymes) verbe transitif Défaire ce qui était roulé, l'étendre à plat, en longueur ;...
Synonymes :
- débobiner
- déplier
- déployer
- développer
- dévider
- étendre
Contraires :
Montrer, passer en revue les étapes de l'évolution de quelque chose
Synonymes :
- étaler

dérouler
v. tr.
d1./d étaler (ce qui était roulé). Dérouler un tapis.
|| v. Pron. Pelote de laine qui se déroule.
Fig. Le panorama superbe qui se déroulait devant nous.
d2./d Fig. Exposer selon une succession donnée. Il déroula tout son raisonnement avec une assurance parfaite.
|| v. Pron. Se produire selon une succession donnée. Les faits se sont déroulés exactement ainsi.
d3./d TECH Détacher en feuilles minces les couches successives de (une bille de bois).

⇒DÉROULER, verbe trans.
A.— 1. Usuel. Défaire, étendre en longueur ce qui était roulé ou enroulé. Dérouler des anneaux, une chaîne, une corde, un manuscrit, des nœuds. On déroule des tapis, on étale par terre des choses qui reluisent (FLAUB., Tentation, 1849, p. 386) :
1. Ils [les deux amans] apperçoivent au pied de l'arbre un énorme serpent qui déroule déjà ses replis tortueux, prêt à s'élancer sur eux, et dont les sifflemens horribles portent au loin l'épouvante.
DUPUIS, Abr. de l'orig. de tous les cultes, 1796, p. 283.
Emploi pronom. Le film se déroule. Ses cheveux se déroulèrent et devinrent épars (BALZAC, Annette, t. 4, 1824, p. 78). La bande cinématographique se déroule (BERGSON, Évol. créatr., 1907, p. 305) :
2. Regarde, spectateur, remontée à bloc, de telle sorte que le ressort se déroule avec lenteur tout le long d'une vie humaine, une des plus parfaites machines construites par les dieux infernaux pour l'anéantissement mathématique d'un mortel.
COCTEAU, La Machine infernale, 1934, p. 26.
2. P. anal., poét. [Le suj. désigne un inanimé concr.] Étaler, offrir à l'œil ou à l'oreille. La voie lactée déroule ses splendeurs (AMIEL, Journal, 1866, p. 399). La nuit déroulait toujours ses bruits sans nombre (LECONTE DE LISLE, Poèmes barb., 1878, p. 110). L'océan (...) déroulait une faible houle (PEISSON, Parti Liverpool, 1932, p. 42).
Emploi pronom. Se montrer progressivement au regard, toucher progressivement l'oreille. Se dérouler à l'infini, à mes (tes, etc.) pieds. Sous le dais constellé de la nocturne fête Se déroula la voix d'une lente musette (JAMMES, Géorgiques, Chant 7, 1912, p. 63) :
3. Ces nues, ployant et déployant leurs voiles, se dérouloient en zones diaphanes de satin blanc, se dispersoient en légers flocons d'écumes, ou formoient dans les cieux des bancs d'une ouate éblouissante, si doux à l'œil, qu'on croyoit ressentir leur mollesse et leur élasticité.
CHATEAUBRIAND, Génie du christianisme, t. 1, 1803, p. 216.
4. Et de là, devant elle [Mme Gervaisais], s'étendait et se déroulait, dans sa pompe, sa splendeur, (...) le divin jardin d'Italie.
GONCOURT, Mme Gervaisais, 1869, p. 36.
3. Emplois techn.
a) IMPR. Dérouler une presse. Faire revenir en arrière le train d'une presse, au moyen de la manivelle et du rouleau (cf. CARABELLI, [Lang. impr.]).
b) INDUSTR. DU BOIS. Dérouler du bois. Débiter une bille de bois en une feuille mince et continue. Les bois sont sciés, tranchés ou déroulés (VIAUX, Meuble Fr., 1962, p. 16).
4. Emplois partic.
a) Région., emploi intrans. ou factitif. Rouler de haut en bas. Un bruit de pierres qui déroulent (FLAUB., Corresp., 1850, p. 206). Des chèvres font dérouler les cailloux en grimpant (POURRAT, Gaspard, 1922, p. 118).
b) Arg., emploi abs. Traîner dans les bars et les boîtes de nuit. Ils avaient déroulé dans des bistrots jusqu'à neuf heures du mat' (LE BRETON, Razzia, 1954, p. 71).
B.— Au fig. Montrer progressivement à l'esprit, développer successivement. Ce vaste drame que nous allons dérouler sous les yeux du lecteur (PONSON DU TERR., Rocambole, t. 1, 1859, p. 83) :
5. Le père Anselme tirait du corps l'âme adolescente; il la déroulait; il l'exposait; il la montrait complète, et nulle par soi-même, grande par toute l'humanité incluse.
ADAM, L'Enfant d'Austerlitz, 1902, p. 218.
6. Avons-nous déroulé le fil de nos discours
Entre la porte d'or et la porte de corne,
Avons-nous déroulé l'écheveau de nos jours
Entre le premier terme et la dernière borne.
Avons-nous déroulé tout le long des sentiers
Le long défilement des soins de chaque jour.
PÉGUY, Ève, 1913, p. 828.
Emploi pronom. Une longue et douce conversation commença à se dérouler (M. DE GUÉRIN, Corresp., 1834, p. 119). L'histoire s'étale dans son souvenir [à Jules], l'humanité se déroule sous ses yeux (FLAUB., 1re Éduc. sentim., 1845, p. 279). Voilà le noir tableau qu'en un rêve nocturne Je vis se dérouler sous mon œil clairvoyant (BAUDEL., Fl. du Mal, 1857-61, p. 166).
P. ext. Avoir lieu. Une réunion qui se serait déroulée le 5 novembre (Combat, 19-20 janv. 1952, p. 5, col. 4).
SYNT. La cérémonie, le drame, les événements, l'histoire, la scène, la vie se déroule(nt); se dérouler avec lenteur, dans un décor.
Rem. On rencontre ds la docum. a) Déroulable, adj. Susceptible d'être déroulé. Cinq bobines (...) montées sur chevalet déroulable (CÉLINE, Mort à crédit, 1936, p. 596). b) Déroulant, ante, part. prés., hapax en emploi adj. La lame déroulante enchaînait ses festons blancs à la rive abandonnée (CHATEAUBR., Mém., t. 4, 1848, p. 403).
Prononc. et Orth. :[], (je) déroule []. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. Ca 1389 desroller (PHIL. DE MAIZ, Songe du vieil pel, Ars 2683, II, 51 : il faudrait mon role desroller et grans tragédies réciter); 2. 1790 « montrer à la vue, faire découvrir l'esprit » (SAINT-MARTIN, Homme désir, p. 271); 3. 1798 fig. pronom. « se passer » (FIEVÉE, Dot Suzette, p. 183). Composé de rouler; préf. dé- (lat. dis-); formé comme anton. de enrouler. Fréq. abs. littér. :1 500. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 1 435, b) 2 048; XXe s. : a) 2 841, b) 2 348.
DÉR. Déroulage, subst. masc. Débit d'une bille de bois en une feuille mince et continue; résultat de cette opération. Industries de déroulage et contreplaqué établies en Afrique du Sud (Industr. fr. bois, 1955, p. 32). Des grumes destinées au déroulage ou au tranchage (COCHET, Bois, 1963, p. 83). []. 1re attest. 1870 (Lar. 19e); du rad. de dérouler, suff. -age.
BBG. — LE BIDOIS Délire 1970, p. 147.

dérouler [deʀule] v. tr.
ÉTYM. V. 1389, desroller; de 1. dé-, et rouler.
1 (Concret). Défaire, étendre (ce qui était roulé). Déployer, développer, étaler, étendre. || Dérouler un manuscrit, une pièce d'étoffe. || Dérouler une bobine de fil. Dévider. || Dérouler un store, une carte, un rouleau de papier.
1 Là-dessus M. de Solre prend un grand rouleau, et se faisant aider à le dérouler, l'étend tout le long de la chambre, et lui fait voir qu'il remontait et finissait deux de ses branches par des têtes couronnées.
Mme de Sévigné, 1120, 7 janv. 1689.
2 (…) il venait, malgré lui, de penser (…) au chemin de tapis rouge qu'en ce moment sans doute on déroulait sous le velum de l'Exposition des Fleurs (…)
Martin du Gard, les Thibault, t. III, p. 161.
Loc. (au propre et au fig.). Dérouler le tapis rouge (à, pour qqn), lui faire honneur.
2.1 En l'honneur de leur départ, nous sommes prêts à dérouler le tapis rouge (…)
Malraux, Antimémoires, Folio, p. 441.
Techn. Opérer le déroulage de (un bois).
2.2 On déroule beaucoup de peupliers notamment pour les emballages légers, le contreplaqué, les boîtes à fromage, les allumettes.
J.-C. Reggiani, Industries et Commerce du bois, p. 45.
Géom. || Dérouler une courbe.
2 (Concret; spatial). Sujet n. de choses. Étaler sous le regard (un aspect, une partie de soi). || Fleuve qui déroule ses méandres, ses eaux. || Fumée qui déroule sa spirale, ses volutes.
3 L'incendie, attaquant la frégate amirale,
Déroule autour des mâts son ardente spirale (…)
Hugo, les Orientales, V, V.
(Temporel). Montrer, développer successivement (les différentes parties du tout). || Le film déroule son intrigue. || La symphonie déroule ses thèmes, ses mélodies. || L'histoire déroule les événements du passé. || Dérouler ses souvenirs. Revoir, revue (passer en revue). || Dérouler dans sa mémoire.
4 Je lis ce chœur suave et lumineux qui déroule sa belle mélopée au milieu d'une action violente, le chœur des vieillards Thébains.
France, le Crime de S. Bonnard, Œ., t. II, p. 491.
5 Quant aux passions humaines, elles déroulent depuis l'origine du monde un tableau régulier et monotone.
Edmond Jaloux, Alcyone, p. 62.
6 (…) je déroule toutes nos paroles, tous nos silences, nos regards, nos gestes, fidèlement enregistrés avec leurs valeurs picturales et musicales (…)
Colette, la Vagabonde, III, p. 208.
3 Intrans. (1841). Régional. Rouler de haut en bas. || Pierres qui déroulent. Débarouler.
——————
se dérouler v. pron.
1 Rouleau de parchemin, manuscrit qui se déroule. || Serpent qui se déroule.
7 Le boa se déroule et siffle,
Le tigre fait son hurlement (…)
Th. Gautier, Poésies, « L'hippopotame ».
2 S'étaler, se montrer peu à peu devant les yeux. || Fumée qui se déroule dans l'air. Onduler, serpenter. || Le paysage, le panorama se déroulait devant nos yeux.
8 Je promène au hasard mes regards sur la plaine,
Dont le tableau changeant se déroule à mes pieds.
Lamartine, Premières méditations poétiques, « L'isolement ».
9 Devant nous la Seine se déroulait, ondulante, semée d'îles (…)
Maupassant, Contes de la bécasse, p. 164.
3 (1798). Temporel. Prendre place dans le temps (en parlant d'une suite ininterrompue d'événements, de pensées). Écouler (s'), passer (se), succéder (se), suivre (se); lieu (avoir lieu). || Ces événements se sont déroulés il y a longtemps. || La cérémonie, la manifestation s'est déroulée sans incident. || Sa vie s'est déroulée dans le bonheur. || Sa pensée, son récit, se déroule avec ordre. || Phrase musicale qui se déroule (→ Arpège, cit.).
10 Plus ce récit se déroulait, plus il semblait attacher nos simples auditeurs.
Lamartine, Graziella, II, XIV.
11 La vie si courte, si longue, devient parfois insupportable. Elle se déroule, toujours pareille, avec la mort au bout. On ne peut ni l'arrêter, ni la changer, ni la comprendre.
Maupassant, Au soleil, p. 9.
12 Toute la cérémonie s'était déroulée sous la surveillance de ce terrorisme intérieur.
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. IV, VII, p. 58.
13 Sa pensée se déroulait comme un monologue (…)
P. Mac Orlan, la Bandera, II, p. 19.
——————
déroulant, ante p. prés. adj.
1 Rare. Qui se déroule. || « La lame déroulante » (Chateaubriand).
2 Qui peut se dérouler (concret). || Store déroulant.Un générique déroulant; n. m. un déroulant.
Inform. || Menu déroulant, qui s'affiche quand on clique sur son titre (à la différence des menus toujours affichés).
——————
déroulé, ée p. p. adj.
Défait, qui a été étendu. || Tapis déroulé.N. m. Sports. Déroulement.
CONTR. Enrouler, rouler; envelopper, replier. — Arrêter (s'), interrompre (s').(Du p. p.) Enroulé, roulé.
DÉR. Déroulage, déroulement, dérouleur, dérouleuse.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • dérouler — DÉROULER.v. a. Étendre ce qui étoit roulé, et le mettre de son long. Dérouler une étoffe. Dérouler un vieux titre. Déroulé, ée. participe …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • dérouler — (dé rou lé) v. a. 1°   Développer ce qui était roulé. Dérouler une pièce d étoffe, un tableau. •   Quelques feuilles brûlées des manuscrits qui ont été trouvés à Herculanum et à Pompéi, et que l on essaye de dérouler à Portici, STAËL Corinne, XI …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • DÉROULER — v. tr. étendre ce qui était roulé et le mettre de son long. Dérouler une étoffe. Dérouler un vieux titre, un manuscrit. Dérouler un tableau. Une pièce d’étoffe qui se déroule en tombant. Fig., Les vagues se déroulaient sur la plage. Il signifie… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • DÉROULER — v. a. Étendre ce qui était roulé, et le mettre de son long. Dérouler une étoffe. Dérouler un vieux titre, un manuscrit. Dérouler un tableau. On l emploie aussi avec le pronom personnel. Une pièce d étoffe qui se déroule en tombant. Les vagues se… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • dérouler — vt. déroulâ (Albanais.001, Montagny Bozel). E. : Détortiller. A1) se dérouler, se passer, (ep. d une manifestation) : se passâ vp. (001, Reyvroz). A2) se dérouler, se passer, s enchaîner, (ep. d une opération, d un travail) : s goupilyî vp. (001) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • dérouler — ● vt. ►INTGRAF Concernant une fenêtre, la restaurer après qu elle a été enroulée (voir enrouler) …   Dictionnaire d'informatique francophone

  • dérouler — v.i. Aller de café en café …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • Dérouler le tapis rouge — ● Dérouler le tapis rouge recevoir quelqu un avec tous les honneurs …   Encyclopédie Universelle

  • se dérouler — ● se dérouler verbe pronominal être déroulé verbe passif En parlant de quelque chose qui est roulé ou enroulé, se défaire ; en parlant de quelqu un, d un animal dont le corps est enroulé sur lui même, se détendre. ● se dérouler (expressions)… …   Encyclopédie Universelle

  • Ecoles d'art en France — Écoles d art en France Il existe de nombreuses écoles d art[1] en France[2], entre autres lointaines descendantes des anciennes écoles des beaux arts, des arts décoratifs et des arts industriels (dites depuis des arts appliqués), dont il est sans …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.